Les bonnes adresses·Pensée du jour du mois de la semaine·Romans et nouvelles

Se la raconter mais mal

2019 et moi, on est pas vraiment parti du bon pied.

En atteste le vide sur ce blog. Et même alors que je tape ces quelques mots, je rechigne à la tache. Pourtant, j’aimerais bien écrire un peu plus par ici. C’est toujours libérateur de le faire. Alors que vous dire …

IMG_20190214_135912_739

  • J’ai présentement envie de finir le livre que j’ai débuté hier. Il s’agit du roman écrit par Fabrice Caro, que l’on connait bien sous le nom de Fabcaro pour être un des auteurs de BD les plus drôles du monde (Oui. DU. MONDE ! ). Ce roman, donc, s’appelle Le Discours. A la page 13, j’avais déjà envie d’en partager une citation sur les réseaux sociaux. Mais c’était un peu tôt, alors j’ai attendu la page 25. Entre la page 1 et la page 30, j’ai du lire une dizaine de passages à haute voix au Professeur à qui j’ai fini par dire « J’arrête, tu dois le lire ».  A la page 34, j’ai noté les noms des quelques livres dont parle le personnage de Sonia. A la page 55, je me suis aperçue que dans ma tête Adrien, le personnage principal, avait la voix de Thomas VDB et que je ne savais pas trop pourquoi. A la page 84, je suis allée checker une image du Radeau De La Méduse de Géricault. A la page 132, j’ai reconnu les mots d’Alfred de Musset et je les ai entendus avec la voix d’un de mes camarades de théâtre qui en fait une si belle interprétation. A la page 136, je n’ai pas pu m’empêcher de rire « pour de vrai » dans le tram … comme à chaque fois que je lis du Fabcaro.
    J’en ferais peut être un article sur La Ménagerie, mais c’est certainement le meilleur résumé que je peux vous donner. Allez courir de pages en pages, c’est merveilleusement triste et drôle. Chris, si tu passes par ici, c’est mort, je ne te le rendrais jamais.
  • J’ai envie de faire des gâteaux. J’ai des pommes qui sont en train de s’oublier dans ma coupelle à fruits. Je pense qu’il est temps de faire une belle tarte comme mon père sait les cuisiner, avec de la compote au fond et de la cannelle et du beurre dessus. Je vais faire une pâte sablée en mélangeant de la farine de châtaigne à ma farine habituelle et j’y ajouterais certainement des brisures de noisettes ou d’amandes.
    J’ai aussi envie de faire un moelleux au citron. Un avec une petite croûte de sucre acidulée sur le dessus qui fait pétiller les papilles et fond sur la langue. Et comme j’aime mettre des graines partout, j’y collerais certainement deux bonnes cuillères de pavot dedans.
  • J’ai tellement envie de ce moelleux au citron que je suis allée chouiner auprès de mon amie chez qui je l’avais dégusté pour avoir la recette de son pote… et maintenant j’ai hâte de la noter dans mon bullet journal pour ne plus jamais la perdre parce que je pense qu’il me l’avait déjà donnée. Ou elle. Je ne sais plus.  IMG_20190223_214229_326
  • Je suis à la recherche de crayons avec plein de couleurs dedans pour Les Petits Rituels avec ByLadyFox. J’ai plein de liens pour les commander en ligne mais j’aimerais les acheter dans une papeterie. Alors je fais toutes les papeteries et boutiques de fournitures d’art d’Amsterdam. Je sais maintenant où trouver du papier au mètre, des perles à coller, de la laine à pas cher, des plumes et de l’encre et de la pâte à sucre. Je suis quand même repartie avec des mèches de bougie pour sauver les fonds de mes grands pots qui ne s’allument plus. Si aujourd’hui je ne trouve pas, je jette l’éponge et cède à l’appel de l’achat en ligne.
  • Une des boutiques se trouvaient à coté de Scandinavian Embassy. Ça aurait été dommage de ne pas aller y acheter un roulé à la cannelle. C’était le dernier, il m’était destiné.
  • Un ami devait lire Le Blé en Herbe de Colette. Je ne l’avais jamais lu et il était sur ma liste d’ouvrages de référence pour un projet. Je l’ai trouvé endormi sur les étagères de la bouquinerie, je me suis dit que les planètes s’alignaient. J’en ai fait une si belle lecture que je suis allée fouiner à la recherche d’autres titres dans les bouquineries du passage Oudemanhuispoort dimanche dernier. Les éditions sont toutes plus vielles les unes que les autres. L’une d’entre elle est de 55 et a les coins un peu mangés. Le Professeur appelle ça des « vrais livres », comme s’ils avaient un pouvoir autre que d’avoir été tenus par bien des mains.

IMG_20190225_165130_938

  • J’ai entamé la dernière pelote de laine de ce projet dont je vous parlais ici.

Aujourd’hui, je vous dit tout et je ne vous dis rien. Et j’aime bien.

Le bisous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s