Romans et nouvelles

Le Big Books Club : Novembre et ses zombies.

Depuis deux mois maintenant, je participer au Big Books Club instauré par Evelyne de CX Break et Dinosaures. Mais c’est quoi le Big Books Club ?

Il s’agit du nom du club de lecture qu’Eve a fondé sur Instagram.

Tous les mois, tiré·e au sort, l’un·e d’entre nous choisi un thème qui guidera notre lecture du mois. A chacun de partir à la recherche de son ou ses titres, de lire et, le 15 du mois, de partager son avis sur son compte IG.

Je me suis dit que se serait bien dommage de ne pas vous partager le fruit de nos recherches. Alors tous les mois vous pourrez retrouver une bibliographie des livres choisis par les lecteur·trice·s du Big Book Club ainsi que la critique de mon choix de lecture. Nous en sommes à la troisième cession alors je vais essayer de vous glisser celles d’octobre et de décembre, pour rattraper mon retard, un peu comme l’envie m’en prend.

Pour le mois de Novembre, c’est moi qui ai été chargée de choisir un thème. J’avais dans l’envie de lire L’éducation de Stony Mayhall de Daryl Gregory. Celui ci m’avait été conseillé par Grenouillire dont vous pouvez retrouver la critique sur La Ménagerie du livre.

J’ai donc choisi le thème Zombie !

Résultat de recherche d'images pour "Gif zombie"

Et les lecteur·trice·s du Big Books Club ont été nombreux·ses à répondre à l’appel. Voici leurs trouvailles pour petits et grands. Entre vieux classiques, parodies et petites pépites.

Romans: 

Berazachussetts, de Leandro Avalos Blacha, Asphalte (2011), 196 pages, 16€25
Celle qui a tous les dons, de M. R. Carey, L’Atalante (2014), 448 pages, 23€00
Comment j’ai cuisine Mon Père, Ma Mère … Et Retrouvé L’Amour, de S. G. Browne, Folio SF (2013)**, 400 pages, 8€20
L’éducation de Stony Mayhall, de Daryl Gregory, Le Bélial’ (2014), 448 pages, 23€
Le Guide De Survie En Territoire Zombie, de Max Brooks, Calmann-Levy (2009), 318 pages, 17€50
Mon Gamin, de Pascal Voisine, Calmann-Levy (2017), 248 pages, 17€50
Simetierre, de Stephen King, Le Livre de Poche (1985)*, 636 pages, 8€10
Zombie Nostalgie, de Oystein Stene, Acte Sud (2015), 299 pages, 22€00
Zombie Thérapie, de Jesse Petersen, Milady (2011), 283 pages,  22€52

 

Romans jeunesses :

Les Beaux Gosses De L’Apocalypse, de D. Holgate et M. Brallier, Grafiteen (2016), 240 pages, 13€50
Ennemis, de Charlie Higson, Pocket Jeunesse (2011), 480 pages, 18€50
Hugo De La Nuit, de Bertrand Santini, Grasset Jeunesse (2016), 224 pages, 13€50

Album jeunesse : 

Un Amour de Zombie, de  K. Dipucchio et S. Campbelle, Pocket  (2011), 32 pages, 10€50

Documentaire : 

Zombies, de R. Colson et J. Betan , Les Moutons électriques (2013), 411 pages, 18€

Bande dessinée : 

Rockabilly Zombie Superstar, de Lou et Nikopek, Ankama (2012), 208 pages, 19€90

Pour ma part j’ai lu « L’éducation de Stony Mayhall » de Daryl Gregory.

IMG_20171020_220329_783

Dans les années 60, une grosse épidémie transformant les gens en bêtes assoiffées de sang  a été endiguée. Totalement ? Pas sûr.
1968, Wanda Mayhall et ses trois filles tombent sur une jeune femme couchée sur le bas coté d’une grande route. La morte tient dans ses bras un enfant au teint grisâtre qui ne tarde pas à ouvrir les yeux. Stony Mayhall était né. Sa nouvelle famille va le cacher et le protéger. De toutes façons, qui croirait a un enfant zombie qui parle et grandit et à l’intelligence remarquable. Mais à l’âge adulte, Stony va partir à la recherche de ses origines.

Attention, le personnage de Stony Mayhall est tout simplement addictif !

Ce n’est pas un roman que nous a écrit Daryl Gregory, c’est une véritable saga. Pour avoir défendu il y a peu le genre à La Bande des Idées, je peux vous dire que l’auteur en a réuni tous les ingrédients :  Dans ces 448 pages se tient l’intégralité de l’histoire de la vie de Stony Mayhall, de ses origines à ses descendants. On y lit le récit unique d’un héros bouleversant son époque.
Je sais aussi que lorsque j’ai vraiment aimé une histoire, j’ai envie de savoir ce que vont devenir les autres personnages. Ce qui est le signe qu’un auteur a réussi à rentre intéressant l’ensemble de ses personnages, protagoniste comme secondaires.
J’ai aussi trouvé que l’histoire était très riche et avait cherché une réelle profondeur au travers de différents thèmes. Je ne pense pas me tromper en y voyant une métaphore du racisme et de l’intolérance envers les différences en général. Stony est un personnage masculin mais entouré de femmes toutes différentes et bad ass à leurs manières. Enfin, une grande partie de l’histoire se déroule durant l’adolescence de notre héros, notemment durant son passage à l’âge adulte.
J’ai particulièrement aimé que l’auteur soit en mesure de changer régulièrement le cadre de l’action sans que le récit ne soit inégal. Cela apporte une énergie folle à la narration et chacun éprouvera un ressenti particulier pour chaque époque. Un peu comme dans la série Doctor Who où nous passons d’époque en planète d’un épisode à l’autre, tout en gardant une continuité. Il m’est d’ailleurs venu à l’idée – moi qui ne suis pas fan d’adaptation – que j’ aimerais voir encore plus de l’histoire de Stony Mayhall et que cela rendrait très bien sur petit écran.

J’espère que vous trouverez dans cette bibliographie de quoi faire tressaillir vos P.A.L.*** et si vous voulez suivre les aventures du Big Books Club sur Instagram, consultez le hashtag #Lebigbooksclub

Des bisous !

Merci à Evelyne, Barbara, Dndmlss, Claire, Marie, Priscilla, , Pouliche Express, Marion, Delphine et à tout·e·s les participant·e·s du Big Books Club.

*1985 est la date de sortie en France de la traduction de Simetierre chez Albin Michel. Edition qui n’est plus disponible.
**2013 est la date de sortie en France de la traduction de Comment J’ai Cuisiné Mon Père , Ma Mère … Et Retrouvé l’Amour aux Editions Gutenberg. Edition qui n’est plus disponible.
*** P.A.L. Pile A Lire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s